Le projet de loi relatif à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire est l’occasion pour Semeo de rappeler son engagement dans l’évolution des modes de traitement des effluents.


Présenté le 10/07 en Conseil des Ministres par la Secrétaire d’État à la Transition Écologique, la loi « anti-gaspillage » (en savoir plus) vise à accélérer la mutation des modèles de production, de consommation et de gestion des déchets pour réduire l’impact sur l’environnement. Partageant cette initiative, notamment au travers de ses engagements, Semeo contribue lui aussi à la mise en place d’une économie raisonnée et circulaire pour le traitement des eaux usées et des boues :

> en favorisant la ré-utilisation (re-use) des ressources présentes dans les déchets traités : eaux de process, sables, matières méthanogènes…
> en trouvant de véritables alternatives techniques aux solutions de gestion traditionnelles telles que l’épandage ou l’enfouissement des déchets
> en sensibilisant les industriels à une gestion pointue de leurs effluents résiduaires, pollués ou souillés
> en réduisant considérablement le volume des déchets par des mode de traitement spécifiquement adaptés à leur typologie

Logo Header Menu