En fort développement en France, la filière méthanisation voit son activité augmenter, entraînant par la même occasion une progression du volume de matière résiduaire générée : le digestat.

DES LIMITES IMPOSÉES À UN TRAITEMENT VERTUEUX

La méthanisation est un mode de traitement biologique efficace et rentable permettant de réduire le volume de déchets (effluents d’élevage, résidus de production industrielle, déchets de restauration collective…). Par leur transformation en gaz, la méthanisation génère deux ressources : de l’énergie renouvelable, sous forme de biogaz, et du digestat : une matière humide au fort pouvoir fertilisant pour les cultures.

Principal débouché pour leur valorisation, l’épandage des digestats est soumis à de nombreuses restrictions : diminution des volumes répandues par hectare et réduction des périodes d’épandage. Face à la réglementation et à l’augmentation de leur activité, les méthanisateurs sont amenés à trouver de nouvelles solutions pour gérer les digestats.

UNE ALTERNATIVE POUR VALORISER LES DIGESTATS

Des solutions existent ! Par un processus de déshydratation, la matière organique résiduaire peut aujourd’hui être assainie, réduite et solidifiée afin d’en assurer sa valorisation dans un centre de traitement agréé. Les effluents issus de la déshydration peuvent quant à eux être soumis au procédé de traitement par osmose inverse permettant leur hygiénisation à 99%. Ces derniers, ré-injectés dans une exploitation agricole ou industrielle comme eau de chauffage ou de lavage pourront alors devenir une nouvelle ressource (Voir article : Pensez au re-use )

Expert du traitement mobile, demandez conseil aux experts SEMEO : contactez-nous
Découvrez nos solutions de traitement, également disponibles en location : notre offre

Logo Header Menu