De nombreuses STEP habituées à l’épandage direct de leurs boues recherchent aujourd’hui la solution pour accéder aux débouchés d’hygiénisation. Les principales méthodes d’hygiénisation des boues de STEP étant le chaulage et le compostage en centre agréé cela impose une déshydratation mécanique préalable des boues visant à leur stabilisation et à l’augmentation de leur siccité.

Simplicité d’utilisation, maîtrise des coûts, rapidité de déploiement et flexibilité : les unités mobiles de traitement SEMEO, montées sur camion répondent aujourd’hui à tous les besoins des STEP et industries. De la centrifugeuse à la presse à vis, en passant par les filtres presse plateaux, à bande ou même au sécheur mobile, les différents procédés de déshydratation permettent de s’adapter aux différentes typologies d’effluents qui seront hygiénisés.

Avec un contexte sanitaire difficile, SEMEO constate l’accélération du changement des pratiques : en moins d’un mois, ce sont trois nouveaux contrats de location longue durée d’unités mobiles de déshydratation qui ont été contractés. « Nous sommes intervenus dans différentes STEP opérées par des groupes comme Suez et Saur, qui disposent de plateformes de compostage mais pas d’unités mobiles de déshydratation » explique Julien BLANVILLAIN, dirigeant de SEMEO, dans l’Eau l’Industrie et les Nuisances.

En recherche de solution en urgence ou sur programmation pour déshydrater les boues ?
Découvrez les solutions mobiles de Semeo

Logo Header Menu